Chateau_de_la_Jaroussaye

XVIII ème siècles

Schiste et grès

La maison seigneuriale de La Jaroussaye tire son nom d'une plante fourragère, la jarosse, espèce de gesse. Cette gentilhommière se compose primitivement d'un corps de bâtiment à un étage avec une cave et un grenier qui forme le centre de la construction actuelle.

Maison_a_tourelle

Schiste et grès

Rue de la Cour-Saint-Michel

GirouetteCette grande maison avec tourelle d'angle en encorbellement a l'allure d'un ancien logis seigneurial. Cette tourelle est couronnée par un toit en poivrière surmonté d'une girouette en plomb, qui représentait à l'origine la Justice, munie de sa balance, accessoire désormais disparu.

 

 

 

LES ANCIENNES FERMES

Schiste et terre

Les fermes de la campagne de Janzé associent deux matériaux de construction : la pierre et la terre. Disposant de carrières de pierre sur la commune, les paysans utilisaient de préférence ce matériau, considéré comme plus noble que la terre, pour la partie habitation. Si les linteaux de bois sont courants, il n’est pas rare de trouver des encadrements de baies en brique. Outre la culture de céréales, du chanvre qui fournissait l’industrie des toiles, et des pommes, les élevages traditionnels étaient pratiqués dans la commune. Celle-ci s’est distinguée dès le début du XIXème siècle en produisant la poule de Janzé, servie dans les années 1900 au menu des grands transatlantiques.

Collectif, Le Patrimoine des communes d’Ille-et-Vilaine, 2000, Edition Flohic.

Pour en savoir plus :

  • « Janzé, ses origines, son histoire » Marie Soraye-Racapé, 1982, édition Yves Salmon
  • « Au fil du temps, Janzé, au fil des ans… » J.P Duhamel, 1995, Maury imprimeur.
  • « Janzé, récits et images du passé » J.P Duhamel
  • Syndicat mixte du Pays de la Roche aux fées, canton de la Guerche-de-Bretagne et de Janzé, Etude d’ensemble, novembre 1986
  • Collectif , Le Patrimoine des communes d’Ille-et-Vilaine, 2000, Edition Flohic.

 

 

Ecole_publique

1883-1885

Architecte : Jean-Marie Laloy Pierre

enduite et schiste

Boulevard Plazanet

Après la Révolution, l'école et le logement du maître sont installés dans les dépendances de l'église Saint-Pierre. Mais les locaux devenant insuffisants, dès que le boulevard Plazanet est tracé, la construction d'une école publique de garçons commence derrière l'église.

Hotel_de_ville

1886-1888

Architecte : Miniac

Granit, pierre blanche et brique

Place de la Mairie

L’hôtel de ville et sa place, s'élève à l'emplacement de l'ancienne église Saint-Martin et de son enclos, dont le tracé est encore lisible dans la forme de la place actuelle.

Chateau_de_la_Franceule

Début du XXe siècle

Brique et tuffeau

La Franceule

A l'emplacement de ce château se trouvait un ancien prieuré, occupé par des religieux dès le XIIème siècle, Les terres de La Franceule appartiennent alors aux moines du prieuré de Béré, dépendant de l'abbaye de Marmoutiers.

Moulin_a_eau

1904-1914

Schiste et brique

La Franceule

Les textes témoignent de l'existence à La Franceule d'un moulin sur la Seiche dès 1280. Outre les vestiges du moulin à vent de Garmeaux, le moulin à eau de La Franceule, dont l'histoire daterait d'avant la Révolution, est le dernier témoin d'une activité autrefois très répandue à ]anzé.

© Copyright Ville de Janzé - Site réalisé par : Logo de Synapse Entreprises