Moulin_a_eau

1904-1914

Schiste et brique

La Franceule

Les textes témoignent de l'existence à La Franceule d'un moulin sur la Seiche dès 1280. Outre les vestiges du moulin à vent de Garmeaux, le moulin à eau de La Franceule, dont l'histoire daterait d'avant la Révolution, est le dernier témoin d'une activité autrefois très répandue à ]anzé.

Il appartient à la famille Lacire à partir de 1826. Sa roue à aubes de 6 mètres de diamètre et 2,50 mètres de largeur, toujours en place, était actionnée par le débit irrégulier de la Seiche et entraînait deux meules en pierre. Le moulin subit de nombreuses modifications, et notamment l'adjonction d'une machine à vapeur en 1875. Celle-ci est remplacée par un moteur à gaz en 1925, puis par un moteur électrique en 1942. La technique de mouture est elle aussi modernisée, avec le remplacement des meules de pierre par un appareillage à cylindre d'acier.

Collectif, Le Patrimoine des communes d’Ille-et-Vilaine, 2000, Edition Flohic.

Pour en savoir plus :

  • « Janzé, ses origines, son histoire » Marie Soraye-Racapé, 1982, édition Yves Salmon
  • « Au fil du temps, Janzé, au fil des ans… » J.P Duhamel, 1995, Maury imprimeur.
  • « Janzé, récits et images du passé » J.P Duhamel
  • Syndicat mixte du Pays de la Roche aux fées, canton de la Guerche-de-Bretagne et de Janzé, Etude d’ensemble, novembre 1986
  • Collectif , Le Patrimoine des communes d’Ille-et-Vilaine, 2000, Edition Flohic.
© Copyright Ville de Janzé - Site réalisé par : Logo de Synapse Entreprises