Chateau_de_la_Jaroussaye

XVIII ème siècles

Schiste et grès

La maison seigneuriale de La Jaroussaye tire son nom d'une plante fourragère, la jarosse, espèce de gesse. Cette gentilhommière se compose primitivement d'un corps de bâtiment à un étage avec une cave et un grenier qui forme le centre de la construction actuelle.

Un escalier en bois logé dans une tourelle carrée, désormais disparus part du vestibule et donne accès à un large couloir desservant les chambres aspectées à l'est. Deux tours, peut-être du XVe siècle, subsistent encore à la fin du XVIIIe siècle. La garde nationale démolit celle située à l'ouest du château. Sans cheminée, elle s'apparente en effet à un pigeonnier et constitue par-là même un reliquat séditieux de l'Ancien Régime. En 1855, Louis de La Tullaye, dont la famille possède La Jaroussaye depuis 1585, fait remplacer l'ancienne chapelle par une nouvelle. Sous l’impulsion des maisons familiales et des responsables de la profession du département, l’Institut rural d’éducation et d’orientation a ouvert ses portes le 4 novembre 1963.

Collectif , Le Patrimoine des communes d’Ille-et-Vilaine, 2000, Edition Flohic.

Pour en savoir plus :

  • « Janzé, ses origines, son histoire » Marie Soraye-Racapé, 1982, édition Yves Salmon
  • « Au fil du temps, Janzé, au fil des ans… » J.P Duhamel, 1995, Maury imprimeur.
  • « Janzé, récits et images du passé » J.P Duhamel
  • Syndicat mixte du Pays de la Roche aux fées, canton de la Guerche-de-Bretagne et de Janzé, Etude d’ensemble, novembre 1986
  • Collectif , Le Patrimoine des communes d’Ille-et-Vilaine, 2000, Edition Flohic.
© Copyright Ville de Janzé - Site réalisé par : Logo de Synapse Entreprises