Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.

Histoire

C'est au néolithique, entre le 5ème et 3ème millénaire avant notre ère, que sont édifiés les premiers monuments mégalithiques tels que la Roche aux Fées. Mégalithes, terme d'origine grecque, signifie grosses pierres et regroupe entre autres les menhirs et les dolmens.

A cette période, les populations deviennent sédentaires : elles s'installent durablement sur un territoire. Il s'agit là des débuts de l'agriculture et de la domestication des animaux. Ces populations réaliseront également, les premières poteries ou céramiques.

Si les menhirs restent encore énigmatiques, on sait au contraire que les dolmens, comme celui de la Roche aux Fées, étaient utilisées comme tombes collectives. Les défunts n'y sont pas enterrés, mais déposés à même le sol et étaient accompagnés d'offrandes.

La Roche aux Fées, dolmen de type angevin est composé de dalles de shiste pourpre Elle mesure 19,50 M de long, 6 m de large et 4 m de haut.

Roche aux fées      Roche aux fées

 Légende

Parmi tous les sortilèges attachés à la Roche aux fées, il en est un encore très présent : les fiancés testent leur future entente conjugale en comptant séparément les pierres du dolmen.

S'ils trouvent le même nombre, le bonheur est assuré. Mais comme ces bonnes fées sont facétieuses, il ne faut jamais s'étonner d'un mauvais résultat : ce sont elles qui embrouillent les seprits.

 

© Copyright Ville de Janzé - Site réalisé par : Logo de Synapse Entreprises